Les peelings

Le Peeling superficiel (à l'acide glycolique)

Il s’adresse aux peaux (visage et cou) présentant une perte d’éclat, des ridules, des pores dilatés, des imperfections ou taches, une mauvaise circulation dermique avec teint terne et irrégulier.


Une séance de peeling superficiel peut être pratiquée préalablement à une injection de comblement ou de toxine botulique afin d’en améliorer l’efficacité.


Le peeling à l’acide glycolique n’entraîne pas d’éviction sociale.


Il se pratique en 5 séances espacées de 10 jours.

Sa durée d’action est de six mois.


Il peut être pratiqué ponctuellement en une seule séance pour un effet "coup d'éclat".


Le Peeling moyen (au TCA)

Il s'adresse aux peaux plus marquées (visage, cou, mains, décolleté) présentant des rides, un relâchement, un teint terne et irrégulier, des taches.

Il entraîne une desquamation discréte entre le 4ème et le 8ème jour après la séance.

Il se pratique en 4 séances espacées de 2 semaines.

Sa durée d'action est de 6 mois.


Il conviendra de préparer la peau par un protocole cosmétologique prescrit par votre praticien (destiné à homogénéiser le pH de la peau et à stimuler le renouvellement cellulaire)

 

Le TCA peut être utilisé de façon plus concentrée pour traiter en une séance le contour orbitaire ou le contour buccal dans le cas où les rides sont encore plus marquées. Dans ce cas il y aura formation d'une croûte avec éviction sociale d'une dizaine de jours


Pour tout peeling, il convient de respecter les précautions suivantes:


Attention en cas de grossesse, d’herpès, d’allergie, d’irritation, de peau bronzée ou de traitement par rétinoïdes (vitamine A acide), il convient de repousser la séance.


En cas d’épilation du visage, la pratiquer une semaine avant la séance si cire ou crème,24 heures avant si épilation à la pince. Il convient de ne pas se parfumer avant la séance.


Eviter l’exposition solaire ou aux UV juste après la séance pour le peeling superficiel, pendant 1 mois pour le peeling moyen.


Comme pour tous les peeling, il existe un risque exceptionnel de réaction à type de brûlure.